L’immatérialité dans le recrutement

Dans les cabinets de recrutement comme j’ai pu initier le mien il y a 13 ans, les aspects immatériels ont pris une place conséquente autant pour les sociétés du CAC 40 comme dans les PME. En 2021, l’immatériel est devenu le critère n°1 dans l’embauche des cadres. Enumérons et expliquons sans filtre et en toute transparence la place de l’immatériel dans le recrutement.

Chacun d’entre nous est le fruit apparent d’un bas de l’iceberg complexe et invisible basé sur nos passés, nos expériences, nos échecs et nos réussites. Cet immatériel invisible aux yeux des autres est la clef de l’ensemble de notre comportement matériel. Il n’y a en effet jamais de hasard dans notre apparence, dans notre habillement ou dans notre langage : Ils sont les résultantes de ce qui est caché et ne peut être relevé que dans des circonstances particulières ou à l’occasion d’entretiens approfondis.

Recruter, c’est d’abord comprendre l’immatériel qui se cache derrière le matériel. Nous, recruteurs expérimentés, connaissons quelques méthodes pour y arriver. L’écoute active est l’une d’entre elles, et savoir poser les bonnes questions sur les aspects matériels en est une autre.  Ceci veut dire avoir un sens aigu de l’observation et savoir « décortiquer » chaque détail des apparences. C’est aussi prendre en compte l’ensemble des signes ouverts ou cachés !

Dans les trois niveaux de communication habituels il y a :

  • Le verbal, qui représente 7 % de la communication
  • Le paraverbal (le ton) qui représente 38 % et
  • Le non verbal (l’attitude) qui représente 55 %

Lorsque le verbal et le non verbal ne sont pas compréhensibles, c’est le non verbal qui résume le message.

Quant au silence, immatériel s’il en est, il est essentiel dans la communication et sa compréhension. Une langue se parle autant avec des silences qu’avec des mots…. La parole est d’argent et le silence est d’or en recrutement et les candidats qui ne savent pas écouter sont des candidats qui ont perdu d’avance. Il en est de même pour les recruteurs !

Pour conclure il me suffit de rappeler qu’on ne sait jamais ce que quelqu’un pense vraiment et que sa matérialité reste une simple façade cachant un invisible toujours complexe.

Dan Deville est Président de Deville Group Executive Recruitment and Training. Créé par d’anciens cadres dirigeants, Deville Group Executive Recruitment and Training dispose de consultants seniors très confirmés connaissant la quasi totalité des secteurs de l’Industrie et des services, et respecte des valeurs claires telles que : la culture du résultat, le partenariat dans la durée, l’honnêteté, l’audace, la créativité, l’éthique, la réactivité, la disponibilité et le plaisir du travail bien fait : pour ses clients, et aussi pour ses candidats. Deville Group recrute principalement des cadres dirigeants et des membres de Comités de Direction, mais notre division Management recrute aussi des cadres, dans les domaines commerciaux, financiers, ressources humaines, achats, juridiques, et marketing, en France et à l’International. Deville Group dispose de l’ensemble des méthodologies nécessaires pour des recrutements de qualité et de millions de contacts en France et à l’International à travers les contacts de ses consultants, partenaires, et nombreuses bases. 

Lieutenant-Colonel RC DRHAT (Direction des Ressources Humaines de l’Armée de Terre). Médaillé des Services Militaires Volontaires.

https://www.linkedin.com/in/dan-deville/

 

Auteur des livres : « Les nouvelles clefs du succés » aux Editions Fortuna & « Réussir ses entretiens avec les chasseurs de têtes » aux Editions du Net